Grande Europa

Un film de Vincent Gérard

Fiction / 18min / En post-production

Dans la ville de Rome, un philosophe fait un bilan sur les trente années de Berlusconi au(x) pouvoir(s) et leurs conséquences sur l’Italie.

En ressort comme résultat : la déstabilisation sociale, politique, économique, intellectuelle du pays et sa position fragile sur l’échiquier européen aujourd’hui, ainsi qu’un questionnement sur « comment les intellectuels et les citoyens aujourd’hui dévitalisés, peuvent-ils encore reprendre possession de l’espace public italien, mais aussi du projet européen ». Alors qu’une manifestation contre le détournement de l’argent de la ville attribué aux crèches romaines a lieu, trois prostituées fatiguées écoutent un reportage TV sur l’arrivée des réfugiés sur le sol italien. Les avis sont partagés, et encolérées elles s’en retournent travailler. La plus jeune – La muette, une française, pleure. Dehors au milieu du castrum, une manifestation fasciste se déroule, tel un défilé culturel. Au soir, deux touristes français embarquent les trois femmes au bord du Tibre. La nuit passée à faire la fête avec leurs clients, elles réapparaissent au petit matin dans la cité vide dépourvues de leur argent et de leurs biens. Alors que La grande exprime sa colère, Dorothy la chef du groupe est traversée d’une vision et emmène ses comparses au beau milieu d’un rond-point, où elle va dire un ultime poème sous le soleil brulant parvenant à son zénith…

Avec Federico Nicolao, le philosophe (dans son propre rôle), Laure-Lucile Simon, Clara Choveaux, Fanny Pratt, Patrice Rollet, Jules Cruveiller

Scénario, mise en scène, image, montage Vincent Gérard

Monteur son Julien Roig / Étalonneur, postproduction image Cédric Laty / Typographie du générique Maxime Bersweiler / Mixeur Fred Bielle / Production Gaëlle Jones