Antoine Barraud

Filmographie :

Monument Valley (long-métrage en développement)

2014 : Le dos rouge (long-métrage)

2013 : Abismo (court-métrage)

2012 : Les gouffres (long-métrage)

2011 : Son of a gun (court-métrage)

2008 : River of Anger (court-métrage)

2007 : Monstre 2 (court-métrage)

2005 : Déluge (coourt-métrage)

2004 : Monstre (court-métrage)

Antoine Barraud réalise son premier court-métrage, Monstre, en 2004, suivi en 2005 par Déluge et Monstre, numéro deux en 2007, tous présentés dans les principaux festivals de courts-métrages français et internationaux comme Angers, Clermont-Ferrand, Brives, Sarajevo, Taipei, Moncton et autres.

Il réalise en 2007 un moyen-métrage fauché et complètement improvisé,  à Taiwan et au Japon, Song, avec Lu Yi Ching, actrice fétiche de Tsai Ming Liang, et Nobuhiro Suwa le réalisateur japonais de M/other. Suivent plusieurs portraits expérimentaux de cinéastes comme Kenneth Anger, Shuji Terayama et Koji Wakamatsu. Certains de ses portraits sont présentés au FID Marseille, Indie Lisboa, Turin, et réunis par la Cinémathèque Française lors d’une soirée spéciale en février 2010.

Il co-réalise le court-métrage Son of a Gun en 2011 avec Claire Doyon, un hommage Super 8 au New York du photographe Weegee.

En parallèle, il co-produit, avec Homegreen Films, le moyen-métrage Madam Butterfly de Tsai Ming Liang, présenté dans le monde entier.

En 2010, il produit avec Catherine Libert la restauration de Trois films inédits de Pierre Clémenti qui feront l’ouverture du New York Film Festival dans la section Avant Garde avant d’être présentés à la Cinémathèque Française et dans de nombreux musées internationaux.

En 2012, il produit le dernier film de Stephen Dwoskin, Age is, et réalise son premier long-métrage, Les Gouffres avec Nathalie Boutefeu et Mathieu Amalric, produit par Les Films du Bélier. Ces deux films sont présentés en première mondiale au Festival de Locarno 2012 avant d’être montrés à Rio, Angers, Turin, Fantasia-Montréal, New York Film Festival, Viennale et autres…

Suite à la publication du livre Inside Out sur le cinéma de Stephen Dwoskin (aux éditions Independencia) en 2013 et la sortie en salles des Gouffres en janvier 2014, il réalise son deuxième long-métrage, Le Dos Rouge avec Bertrand Bonello, Pascal Greggory et Jeanne Balibar dans les rôles principaux (présenté à la Berlinale 2015 et distribué par Epicentre Films en mars 2015).

Il développe actuellement deux nouveaux longs-métrages : Madeleine Collins avec Les Films du Bélier et Monument Valley avec Perspective Films. En parallèle il produit, avec sa société House on Fire, L’ornithologue, le nouveau film du réalisateur portugais Joao Pedro Rodrigues, et celui de Marie Losier, Peaches goes Bananas.